Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 13:28
"Je veux un CDI !!!"
Voilà la phrase que nous avons souvent entendue en formation d'insertion.

Souhaiter un contrat à durée indéterminée est légitime dans la mesure où il permet une certaine stabilité de l'emploi (je précise bien une certaine stabilité car quelle entreprise est aujourd'hui capable de garantir un emploi pérenne ?).
Il donne un sentiment de sécurité, est indispensable pour l'ouverture de crédits, la location d'un appartement, évite les recherches constantes d'emploi et les démarches administratives.

Mais  le CDI n'est pas forcément le contrat à obtenir d'urgence et avant tout.
Mieux vaut peut-être un poste plus intéressant sur une période restreinte, acquérir une expérience diversifiée, se former en travaillant, reprendre un rythme "en douceur", pouvoir retravailler et ne pas laisser s'installer une longue période d'inactivité etc. si votre situation personnelle le permet.

Les autres types de contrat possèdent également des avantages...
Deux exemples :
Les missions d'intérim permettent d'élargir son horizon professionnel en découvrant plusieurs entreprises, d'apprendre constamment de nouveaux outils ou méthodes de travail.
L'intérim est généralement mieux rémunéré (notamment par la prime de précarité et les congés payés) et vous pouvez gérer vos périodes de travail.
Vous êtes indépendant, compétitif sur le marché du travail et savez au fur et à mesure concrètement quel secteur et quelle entreprise vous plaisent le plus.
De plus, il peut désormais faciliter l'accès à la formation ou tout à fait déboucher sur un emploi stable.

Les contrats de professionnalisation, de qualification ou encore d'apprentissage donnent la possibilité d'obtenir une qualification et/ou un diplôme tout en travaillant et en étant rémunéré. Si vous avez fait vos preuves et qu'une opportunité se présente, vous serez prioritaire face à un emploi au sein de votre entreprise d'accueil.


N'oublions pas que les contrats à durée déterminée vous donnent droit aux allocations chômage si vous avez travaillé au moins 6 mois au cours des 22 mois précédant la fin du contrat de travail donnant lieu à votre admission à une indemnisation chômage.
Si vous souhaitez en revanche quitter un emploi en contrat à durée indéterminée, vous ne serez pas indemnisé, sauf cas particuliers.




Partager cet article

Repost 0
Published by La formatrice - dans Techniques de recherches d'emploi

Recherche

Faites passer l'info

Vous trouvez ce blog utile ?
Parlez-en à votre entourage !

Archives